Benjamin Castaldi : des révélations choquantes sur ses finances en direct sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ce mardi 6 septembre.

Malgré son succès et ses années de gloire, Benjamin Castaldi est passé par de terribles moments financièrement. Aujourd’hui, il confie sur le plateau de TPMP que même ayant remonté quelque la pente, il a encore des difficultés et que faute d’un prêt il allait probablement se retrouver en « cessation de paiement ». On vous en dit plus dans la suite de cet article.

Les difficultés financières révélées de Benjamin Castaldi

Ce n’est pas une nouvelle pour les adeptes de TPMP que les temps sont durs pour Benjamin Castaldi. En effet, cela a déjà été soulevé par Cyril Hanouna le31 août dernier. Apparemment, son ami et collègue lui aurait demandé 500.000 euros pour rembourser une importante dette.

Une somme que Benjamin Castaldi demande à Cyril Hanouna de cautionner. Cela veut dire que si Benjamin Castaldi ne paye pas, c’est Cyril Hanouna qui devrait payer. Par la suite, Benjamin Castaldi a lui-même confié qu’il devait rembourser plus de deux millions d’euros.

Des difficultés financières qui ne s’arrangent pas…

Suite à cette histoire, lors de l’édition de TPMP du mardi 6 septembre, Cyril Hanouna a repris des nouvelles auprès de Benjamin Castaldi sur ses finances toujours sur le plateau de TPMP. Ce dernier a affirmé que sa situation ne s’améliore pas et qu’il serait probablement en fin de vie financière dans 15 jours soit le 21 septembre prochain. D’après ses dires, il y aurait des échéances qu’il ne pourrait pas honoré dans 15 jours.

Parce que d’après lui, un de ses amis lui avait proposé une caution et ne l’avait pas fait. Il faisait bien sûr référence à Cyril Hanouna. Ce dernier s’est justifié en affirmant : « Non, je ne t’avais pas proposé, tu m’avais demandé. Et ensuite, je suis parti en vacances et j’ai oublié ». Au final Benjamin Castaldi, s’est réconforté en affirmant qu’il ne sait pas ce qu’il va faire, mais qu’il allait gérer au jour le jour. « Ça va être compliqué » – a-t-il reconnu.

 

 

 

Retour haut de page